Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Monde de Juliette
  • Le Monde de Juliette
  • : mon parcours personnel vu au travers de mes peintures, à la fois journal intime et mini-galerie
  • Contact

Texte Libre

Archives

Articles Récents

9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 18:53

 

 

femme-berceaublanc.jpg

 

J'ai pris le chemin de l'exil

j'ai oulié l'esprit douloureux

J'ai abandonné mon ombre

J'ai quitté mes pensées sauvages

j'ai vidé mon âme trop lourde

J'ai perdu mes souvenirs

 

J'aI préféré

les exquises vacances de soi

 

Juliette

 

Repost 0
Published by juliette b. - dans EN MUSARDANT
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 15:03

 

 

Chaque matin

Le regard l'effleure

Sereine

Petite table

Solide, rustique

 

Elle dit le père

Aux mains industrieuses

Penché

Construire, créer,

Dessiner

 

 

brûler, peindre

Précieusement

le décor harmonieux

Créé en de longs soirs

 

 

Elle dit la mère

Magicienne souriante

faisant apparaître

Fils, ciseaux, aiguilles

 

Ainsi boite à souvenirs

Tendres et précieux

Chose muette et vivante

Elle parle du temps passé

En un silencieux murmure

 

juliette


 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by juliette b. - dans EN MUSARDANT
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 17:55

 

cantate365.jpg

 

« Improbable »

se définit lui-même

 

Je l’entends par la voix de mon grand-père, il roulait légèrement, très légèrement les r. Imprrrrobable vibrait en douceur dans son commencemennt puis ruisselait comme une source dans les consonnes douces  de sa fin.

 

En son sens ?

« Improbable » aura des difficultés à s’imposer,

Il hésitera sur le chemin à suivre

Il ne saura pas être et ne sera pas vraiment

 

C’est une eau fluide glissant sur des galets,

sans heurts, en des entrelacs murmurants,

sans inquiétudes, sans vraiment de regrets,

avec une légère nostalgie.

 

Il est improbable

 

Juliette

 

Repost 0
Published by juliette b. - dans EN MUSARDANT
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 10:47

 

hommepapillon.jpg

 

 

 

Chenille j’étais

Laide et malodorante

Molle, grisâtre

 

Pourquoi ce sort

Triste, au ras du sol,

À traîner lentement

 

Bonne fée, donne-moi

Le bonheur éphémère

D’une robe de soie

 

Je me suis enveloppée

De fils fins et dorés

Si doux au corps disgracieux

 

Je me cache en silence

Mais bientôt je serai

L’amant des fleurs

 

Bien-aimé du soleil

Je butinerai heureux

Le pollen parfumé

 

Juliette

 

 

Repost 0
Published by juliette b. - dans EN MUSARDANT
commenter cet article
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 00:53

 

photo-libre-gardienne-musee.jpg

 

Toute la journée, je les ai vus passer, les visiteurs, seuls ou par groupes.

Seuls, c’est supportable, je les surveille de loin, je les écoute,

je ris sous cape quand ils disent une énormité

Parce que moi, j’ai fait des études.

On m’a envoyé suivre des cours aux Beaux-Arts quand je suis entrée ici.

Mais je n’ai pas le droit de faire une réflexion. Juste quand une visiteuse s’approche trop près, ou qu’un curieux veut voir les doigts de la « Lectrice »  ou le panache d’Henri IV.

Alors je m’approche et dis d’un ton sévère «  Monsieur, s’il vous plait éloignez-vous » , en fait il n’était pas si près que ça, mais c’était histoire de me dégourdir les jambes, ou de m’assurer qe je ne suis pas devenue aphoned

Le pire, ce sont les groupes…. Je les entends venir de loin, avec leurs piétinements , et leur  brouhaha. Il y en a toujours un qui fait le malin, ou le savant. Mais ils ne sont pas seuls, il y a la guide… Elle sait tout, celle-là ; et moi aussi, à force de l’entendre dire la même chose devant le même tableau, et sur un ton suffisant…… Moi, je pourrais le faire à sa place.

Mais à la longue, je m’ennuie, et en fin de journée j’ai la tête lourde et malgré moi elle part en arrière brusquement. C’est un ronflement qui me réveille, honteuse….

Surtout que le Conservateur ne m’entende pas… par chance il fait l’important dans son bureau et a d’autre chats à fouetter que la pauvre petite gardienne de la salle 50.

 

Juliette

 

Repost 0
Published by juliette b. - dans EN MUSARDANT
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 00:21

hopper16

 

                                                         "Hopper"

 

Elle avait laissé la fenêtre ouverte et lorsqu’il ouvrit la porte, le rideau bleu pâle, si léger, fut happé avec un bruit sec de voiles au vent du large

Alors elle ferma les yeux et s’imagina entre ses bras sur le voilier battant pavillon à tête de mort de son doux pirate.

 

Elle s’était réfugiée de l’autre côté, là où la chaude chaleur du foyer rayonnait, délaissant le lit impersonnel qui tuait tout désir d’être deux.

La tenture verte a moitié baissée les protégerait contre le regard aigü et curieux des voisins.

Elle entrouvrit la fenêtre pour laisser entrer le soleil du soir  qui jeta sa chaleur sur son corps offert aux regards de son amant.

Elle ouvrit les bras et murmura « mon amour, partons....« 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by juliette b. - dans EN MUSARDANT
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 00:20

 

 

08-arts-to-magritte-principe-plaisir-big.jpg

 

Incandescence intérieure,

Eblouissements

Crainte

Cri

Recul

 

Fascination

Attirance,

Museau cruel

Mains griffues

Pour une proie

 

Luminescence

Cauchemar

Attardé devant la lampe

De  chevet d’un soir

Orage

 

Un éclair a frappé

Sa boule de feu

Me brûle

M’aveugle

Ne suis plus

 

Juliette

Pour: http://miletune.over-blog.com

 

Repost 0
Published by juliette b. - dans EN MUSARDANT
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 10:30

 

photos-en-vrac-006.jpg

 

 

J’ai pris le vélo de grand-père,

Hardiment

J’ai lancé la jambe par dessus le cadre

Rouillé un peu

Évidemment

Grand-père est de belle taille

Sincèrement

J’ai pédalé en danseuse

Insolemment

Mes  jambes petites maigrichonnes

Peinent lentement

Je zigzague sur la route

Imprudemment

Mais je sens une brise de liberté

Enivrement

Je chante et je ris jupe au vent

Impudemment

 

Juliette

 

 

 

  milletune.over-blog.com

 


Repost 0
Published by juliette b. - dans EN MUSARDANT
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 18:17

 

POUR :

 

"Mille et une"

http://miletune.over-blog.com/

 

Elles fuient

Éperdues et perdues

Portent et emportent

Leurs czaints, leurs rêves

Leurs désespoirs

Et le petit chien peureux

 

O.

Repost 0
Published by juliette b. - dans EN MUSARDANT
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 16:24

 

 

 

 

pingouins.jpg

 

 

Il est parti notre petit….

 

 


Viens ma tendre amie,

Je t’emmène au pays des fraîches amours,

Nous glisserons "à ventre que veux-tu",

Nous ferons les fous l’un derrière l’autre

Dans une farandole endiablée .

 

Je te pêcherai de si jolis poissons aux ailes d’or,

Tu me trouveras de petits crabes roses et croquants,

Nous oublierons les autres

Jusqu’au jour où il nous faudra retrouver

Le chemin du devoir

 

Mais nous aurons été si heureux…

 


Juliette

 

 

http://beaudroit.com/

Repost 0
Published by juliette b. - dans EN MUSARDANT
commenter cet article